Si Google n’existait pas

Le site américain Google Operating System nous fait part de sa vision d’un « web sans Google ». Je vous propose d’en lire la traduction libre.

Si Google n’existait pas :

* Nous serions heureux d’avoir 4 Mo de quota par boite email (cf. Gmail).

* Nous paierions pour utiliser des logiciels de gestion d’images (cf. Picasa) ou de cartographie (cf. Google Earth).

* Beaucoup de sites ne pourraient être gratuits sans les revenues générés par la publicité (cf. Google AdSense).

* Opéra serait toujours en shareware (Google finance Opéra).

* Notre page d’accueil serait un portail ou une page vierge.

* Les moteurs de recherches mixeraient dans leurs résultats les liens sponsorisés et les liens naturels.

* Chaque site devrait développer un moteur de recherche interne (cf. la fonction site: de google).

* Nous penserions que “bêta”est un mot dangereux, réservé aux développeurs.

En définitive, les nouvelles technologies seraient bien moins excitantes !

3 réflexions sur « Si Google n’existait pas »

  1. « Les moteurs de recherches mixeraient dans leurs résultats les liens sponsorisés et les liens naturels. »

    Et c’est pas ce que fait déjà google ?

  2. Avez vous tâcher le logiciel de positionnement ‘ GHS tools ‘
    ? C’est un outil songé à développer avec Nicolas sotton le spécialiste SEO ; )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *