Fusions-Acquisition, Google et Yahoo en tête

Suite à l’acquisition de Youtubes par Google, le très sérieux Blog Google Blogoscoped publiait il y a 10 jours un récapitulatif des dernières fusions/acquisitions des grands acteurs du web.

Nous avons repris et complété ce tableau en y ajoutant notamment le nom du nouveau service issu de l’acquisition mais surtout son domaine d’activité.

Entreprise
Acheteur
Nom
du service
Activité

Montant
($ millions)
Skype Ebay
Voix/Ip
2 600
YouTube Google
Vidéos
1 650
5% d’AOL Google
FAI
1 000
MySpace News Corp
Communauté
580
dMarc Broad. Google
Régie radio
102
Grouper Sony
Vidéos
65
Flickr Yahoo
Photos
32
del.icio.us Yahoo
Communauté
32
Bloglines IAC (Ask)
Blogs
25
Weblogs Inc. AOL
Blogs
25
Blogger Google
Blogs
20
LiveJournal SixApart
Blogs
20
Oddpost Yahoo
Yahoo Mail
Mail
20
Jumpcut Yahoo
Vidéo
15
Rojo SixApart
Rss
10
Picasa Google
Photos
5
MeasureMap Google
Statistiques
5
2.6% de Baidu Google
Recherche
5
weblogs.com Verisign
Blogs
2
Writely Google
Google Docs
Editeur en ligne
2
Dodgeball Google
Communauté
1
Upcoming.org Yahoo
Communauté
1
WebJay Yahoo
Communauté
1
Urchin Google
Google Analytics
Statistiques
?
Keyhole Google
Google Earth
Cartographie
?
Deja News Google
Google Groups
Newsgroups
?

* Estimations

A la vue de ces chiffres, il est clair que le prix payé par Google pour Youtubes semble excessivement élevé si on le compare à d’autres rachats (Blogger, Keyhole) à la rentabilité plus évidente.
Rappelons que Youtubes perd près de 3 millions de dollars par mois de coût de bande passante et rencontre des problèmes de droits d’auteur.

La polémique sur cette acquisition est vive dans la blogosphère : Fred Cavazaa LeeAnn Prescott BusinessWeek.
Cependant, d’autres voix sont plus optimistes et parlent de réduction des coûts grâce à l’énorme capacité d’hébergement de Google et des accords avec les Majors.

Enfin il est à noter que la plupart des acquisitions sont des sites communautaires, de partage de photos, vidéos, musiques ou plus généralement d’informations.
Le partage, un des principaux éléments du Web 2.0 !

Si Google n’existait pas

Le site américain Google Operating System nous fait part de sa vision d’un « web sans Google ». Je vous propose d’en lire la traduction libre.

Si Google n’existait pas :

* Nous serions heureux d’avoir 4 Mo de quota par boite email (cf. Gmail).

* Nous paierions pour utiliser des logiciels de gestion d’images (cf. Picasa) ou de cartographie (cf. Google Earth).

* Beaucoup de sites ne pourraient être gratuits sans les revenues générés par la publicité (cf. Google AdSense).

* Opéra serait toujours en shareware (Google finance Opéra).

* Notre page d’accueil serait un portail ou une page vierge.

* Les moteurs de recherches mixeraient dans leurs résultats les liens sponsorisés et les liens naturels.

* Chaque site devrait développer un moteur de recherche interne (cf. la fonction site: de google).

* Nous penserions que “bêta”est un mot dangereux, réservé aux développeurs.

En définitive, les nouvelles technologies seraient bien moins excitantes !