Nouvelle interface Google : Google Universal Search

Après la mise à jour de Google Analytics il y a quelques jours, Google dévoile à tous ses utilisateurs, enfin plus précisément aux internautes anglophones la nouvelle interface de Google.com.

Cette interface est très proche des previews dont je vous avez parlé le 24 avril.

Google Nouvelle version

Les 6 services mis en avant par Google sont à présent : Web, Images, Video, News, Maps, Gmail.
Par rapport à l’interface française actuelle, on note donc la disparition de « Groupe », et l’apparition de « Vidéo, Map et Gmail ».

Le nouvel onglet « more » permet d’étendre votre recherche à 14 services dont Google Blog search, Blogger, Calendar, Picassa…

C’est un pas de plus pour Google vers la fusion de l’ensemble de ses services, qu’ils proviennent de développement interne (Blog search, Finance, Products) ou d’acquisitions passées (Blogger, Photo Picassa).

Il est à noté qu’une partie de ces services nécessitent un compte Google.
La firme de Mountain View cherche très certainement à augmenter sensiblement le nombre de visiteurs authentifiés, qui leur permet de mieux cibler la pub et de mieux connaître ses internautes.

Google Google Universal Search

Avec tous ces nouveaux éléments, on comprend mieux pourquoi Microsoft cherche à relancer les discussions de fusion avec le troisième grand acteur de la recherche : Yahoo.

Découvrez la page d’accueil de la nouvelle interface ou un résultat de recherche !

On suppose que Google Universal Search sera étendu à tous les pays progressivement, alors amis conservateurs profiter des derniers jours de notre google.fr en ligne depuis près de 7 ans 😉

Google lance en parallèle Google Experimental : « Google is always experimenting with new features aimed at improving the search experience ».
Difficile de cerner la différence entre Google Experimental et Google Labs qui est lui défini de la sorte :  » Google labs showcases a few of our favorite ideas that aren’t quite ready for prime time. »

Wait and see !

Google rachète la régie publicitaire DoubleClick

Le bruit courrait depuis quelques jours et c’est à présent officiel, Google rachète 3,1 milliards de dollars la régie publicitaire DoubleClick.

Grâce à l’acquisition de ce spécialiste de la publicité par bannière, Google augmente encore une fois sa puissance de frappe dans le marché de la publicité en ligne, mais plus globalement dans la vente d’espace publicitaire multicanal.
Rappelons nous en effet que Google s’est récemment lancé dans la publicité presse, radio et même télé.
Ces incursions dans le offline sont toujours accompagnées d’innovations telles que l’automatisation de la mise en place des campagnes, une réduction du coût des campagnes ou encore une meilleure visibilité du retour sur investissement.

« Doit-on avoir peur de Google ?« , « la quête de l’empirisme …« , « Google, le nouveau Microsoft« , découvrez les nombreuses réactions sur le web grâce à Wasalive

Vista ipconfig /flushdns

La commande « ipconfig /flushdns », très utilisée par les administrateurs réseaux pour mettre à jour la cache dns de Windows retourne à présent un message d’erreur amusant sous Windows Vista : »L’opération demandée nécessite une élévation. »

Microsoft s’inquièterait-il de notre karma ou nous conseillerait-il de devenir boudiste ?

Vista ipconfig flushdns

Live Search Maps devance Google Maps !

Comme le signale Zorgloob, Microsoft vient de mettre à jour les vues satellites utilisées pour son service de cartographie Live.

Ces images de très bonne qualité permettent à Microsoft de reprendre l’avance face à Google Maps.

La preuve par l’image avec ces deux vues de la Rotonde et du célèbre cours Mirabeau d’Aix-en-Provence :

Trafic et long tail par Alexa

Dans un article du 9 Novembre 2006, Geoffrey Mack publie sur le blog d’Alexa une analyse des statistiques issues de leur outil.

Pour rappel, Alexa fournit des stats issues de l’analyse du surf de plusieurs millions d’utilisateurs de la barre d’outil Alexa.

Bien qu’imprécises car sous-représentées en France et sur-représentées chez les professionnels, les statistiques qu’il fournit ont le mérite d’exister et donne un ordre d’idée du trafic d’un site.

En plus du nombre de visiteur, Alexa fournit un classement des sites les plus visités au monde.
Je vous invite d’ailleurs à consulter le top 500 mondial, le top 100 français ainsi que le Movers and Shakers, très utilise pour découvrir les sites qui buzzent en ce moment.

Après cette petite présentation, revenons-en au billet de Geoffrey.
Ce dernier nous donne une illustration de la théorie de la « Long Tail » (longue traîne en français), appliquée aux statistiques à travers un graphique simple.

Long tail Alexa Large

 

Ce graphique présente la répartition du trafic en fonction du classement des sites. Où se trouve la courbe me direz-vous ?

Regardez bien dans le coin en bas à gauche. Pour nous aider, voici une image d’un zoom sur cette courbe :

 

Alexa Long Tail

 

Cette courbe ressemble à une exponentielle inversée.

Quelles conclusions en tirer ?
Quelques milliers de sites concentrent une grande partie du trafic alors que plusieurs millions de sites accueillent quelques visiteurs par jour.
Entre les deux, la pente vertigineuse de la courbe montre qu’il existe finalement très peu de sites de taille moyenne.

Pourrait-on dire qu’il n’existe pas de demi-mesure sur le web ? Soit un site rencontre un succès mondial, sur il est positionné sur une niche, soit il reste confidentiel ?

Si on analyse le top 500 des sites les plus fréquentés au monde, on constate que tous les grands domaines d’internet sont entre les mains de monopoles ou d’oligopoles.
Le marché de la recherche est détenu par quelques moteurs (Google, Yahoo, Microsoft), les fournisseurs d’emails par Aol, Microsoft ou Gmail, l’hébergement de Vidéo est dominé par Youtube et l’encyclopédie en ligne est monopolisée par Wikipédia.
Les exemples sont nombreux. Aucun gros domaine pourvoyeur de trafic n’est détenu par plus de 5 acteurs.

Le web n’échapperait donc pas à la fameuse loi Pareto du 80/20 ?

Statistique de diffusion d’Internet Explorer 7

La propagation d’Internet Explorer 7 continu à un rythme soutenu.
Moins d’une semaine après la diffusion en haute priorité via Windows Update, IE7 est passé de 5% à près de 15% de part de marché parmi les utilisateurs d’Internet Explorer.

IE7 small

A suivre !

Ce graphique a été généré à partir des statistiques Google Analytics sur 400.000 visiteurs uniques francais

IE7 Share Market – Graph

Few weeks after the final IE7 release, Microsoft propose it via Windows Update hight priority.
One day after this changes (yesterday), we can see an huge increase of the IE7 users.

You can take a look to this graph extract from stats on more than 3 millions of french websurfers.

ie7-share-market.jpg

I’ll try to update this graph as frequent as possible.