Vista ipconfig /flushdns

La commande « ipconfig /flushdns », très utilisée par les administrateurs réseaux pour mettre à jour la cache dns de Windows retourne à présent un message d’erreur amusant sous Windows Vista : »L’opération demandée nécessite une élévation. »

Microsoft s’inquièterait-il de notre karma ou nous conseillerait-il de devenir boudiste ?

Vista ipconfig flushdns

Lexique : Adresse IP (ip fixe, ip flottante et aol)

Word Wide Web

Adresse IP

Mot mystérieux et obscur, connu par la quasi-totalité des internautes mais dont seule une poignée d’initiés cernent réellement le fonctionnement.

Quelques précisions sur les adresses IP à destination des internautes, des modérateurs et des webmasters.

L’adresse IP identifie de façon unique un ordinateur sur internet par une suite de chiffres de la forme 255.255.255.255 .

C’est à dire qu’a un instant T, une adresse IP n’est attribuée qu’a un seul ordinateur (ou groupe d’ordinateurs).

Concrètement, les fournisseurs d’accès possèdent des centaines de milliers d’adresses IP et les attribuent à leurs utilisateurs.

Malheureusement, tous ne fonctionnent pas de la même façon quant à l’attribution de ces adresses.

On peut distinguer cependant trois grandes familles :

IP flottante : un internaute en IP flottante garde la même adresse IP seulement le temps d’une connexion.
Lorsqu’il se déconnecte, son adresse IP est attribuée à un autre internaute du même fournisseur d’accès.
C’est le cas de la plupart des abonnés adsl et des internautes bas-debit.

IP Fixe : Un internaute en IP fixe conserve la même adresse IP tout au long de son abonnement. Elle lui est attribuée de façon permanente et unique.
C’est le cas notamment des détenteurs de freebox dégroupée et de certaines offres pros.

Pool d’IP : plusieurs utilisateurs différents partagent la même adresse IP à un instant T. Dans ces cas là, il est impossible d’utiliser l’adresse IP comme identifiant d’utilisateur.
C’est le cas des utilisateurs d’aol et de certaines grosses entreprises.

Vous pouvez déterminer le fournisseur d’accès ou le propriétaire d’une adresse IP grace au site du RIPE (organisme d’attribution des adresses IP en europe).

En conclusion, l’adresse IP n’est qu’un des outils de vérification et de contrôle et il est à utiliser avec précaution.

Pour les détails techniques, Wikipedia. Merci à sSerenity pour sa connaissance des FAI français.

Référencement Google, Mythes et réalités !

Les 87% de part de marché de Google en France conduisent les webmasters et référenceurs à se poser un grand nombre de question sur le fonctionnement du moteur.

Suite à un post sur WebmasterWorld, voici une compilation des « mythes et réalités » sur le référencement Google, complétée par mes propres observations :

  • Google traite différemment le corps d’une page par rapport au design (entête, pied de page…)

Réalité : de nombreuses personnes ont constaté que le poids d’un lien présent dans le contenu d’un message est plus fort qu’en pied de page

  • Les résultats de recherche peuvent être affecté par des interventions humaines

Réalité : il est aujourd’hui reconnu que des personnes évaluent manuellement la qualité des résultats (eval.google.com) et que ces évaluations affectent les résultats de rechercher (comme en témoigne un brevet)

  • Utiliser une adresse IP dédiée améliore le positionnement

Mythe : Matt Cutts a expliqué dans un de ses posts que à moins que votre site partage la même adresse IP avec plusieurs dizaines milliers de nom de domaine cela ne pouvait pas affecter votre positionnement

  • Le PageRank n’a plus beaucoup d’important

Mythe : toutes les études montrent que le PR est toujours un élément de poids dans le ranking. Une preuve simple, regardez le PageRank des sites de la première page pour « Voyage »

  • Avoir un site non-conforme W3C peut affecter mon positionnement

Mythe : à partir du moment où votre site s’affiche correctement dans un navigateur, la conformité W3C n’affectera pas votre positionnement

  • La recherche de Backlink est importante pour le référencement

Réalité : même si cette démarche ne plait pas à Google, elle est aujourd’hui nécessaire pour être compétitif face à ses concurrents

  • L’hébergement localisé dans le pays ciblé est un plus

Réalité : Par exemple, une recherche dans Google avec l’option « France » n’affiche que les sites en .fr et les sites hébergés en France

  • Les mots-clefs présents dans l’url sont pris en compte

Réalité : toutes les études de cas démontre que les mots-clefs présents dans l’adresse d’une page sont pris en compte par Google

A bientôt pour d’autres « Mythes et réalités » sur le référencement Google !